Test de ROCCAT - La totale avec les casques de la gamme Elo, le clavier Vulkan TKL et la souris Kova

Les constructeurs Turtle Beach et ROCCAT visent large avec un nouveau panel de produits orientés gamer. Nous avons testé l'un des casques audio de la gamme Elo, le clavier mécanique compact Vulkan TKL et la souris Kova.

ROCCAT Elo 7.1 USB

Connu pour ses casques, le constructeur américain Turtle Beach a étendu son catalogue de périphériques depuis le rachat en 2019 de l'Allemand ROCCAT. Leurs nouveaux produits se veulent la rencontre du savoir-faire des deux sociétés, se concrétisant notamment ici avec les casques ROCCAT de la gamme Elo, embarquant plusieurs technologies de Turtle Beach. Trois modèles sont réunis dans cette gamme, avec le casque sans fil pour PC Elo 7.1 Air, son équivalent en USB et le modèle multiplateforme Elo X Stereo.

Les trois modèles affichent des caractéristiques et des fonctionnalités haut de gamme axées sur le confort, avec notamment des coussinets en mousse à mémoire de forme dotés de la technologie ProSpecs de Turtle Beach (qui permet aux gamers portant des lunettes d'ajuster facilement les coussinets de leur casque), un bandeau métallique flottant auto-ajustable, des transducteurs de 50 mm et un microphone haute sensibilité TruSpeak de Turtle Beach. Les casques Elo 7.1 Air et 7.1 USB proposent un son Surround 7.1, la possibilité d'ajuster et d'entendre votre propre voix afin que celle-ci soit la même dans les jeux que dans le monde réel, ainsi que le système d'éclairage intelligent AIMO. La fonctionnalité Superhuman Hearing® de Turtle Beach intégrée au modèle Elo 7.1 Air permet, en outre, d'amplifier automatiquement les sons cruciaux en jeu, pour mieux s'ajuster et réagir aux situations sur certains jeux.

ROCCAT lance également le clavier Vulcan TKL et le nouveau tapis de souris géant Sense AIMO XXL. Le clavier Vulcan TKL est un modèle sans pavé numérique, repensé dans un design plus compact et doté des interrupteurs mécaniques ROCCAT : les Titan Speed. Le tapis de souris Sense AIMO passe au format XXL et rejoint la gamme de produits ROCCAT pour une expérience pour le moins lumineuse. Sa surface en tissu souple est entourée de bordures de lumière RGB comprenant deux zones programmables. Et pour terminer, il sera également question de la souris Kova AIMO, se caractérisant par une forme polyvalente et ergonomique pour les gauchers comme pour les droitiers, avec douze boutons programmables.

Les casques de la gamme Elo

ROCCAT Elo 7.1 USB

En préambule, on précisera que parmi les trois modèles de casque audio de la gamme Elo, le test a été réalisé avec le casque Elo 7.1 USB. Je reste attaché au câble pour quelques principes plus ou moins pertinents, notamment pour ne pas avoir la tentation de me balader avec mon casque et cantonner mon espace de jeu à mon bureau, mais aussi car on baigne dans assez d'ondes au quotidien et surtout pour ne pas avoir à me poser la question de la batterie sur le long terme.

On débute avec le casque sans fil Elo 7.1 Air, le plus haut de gamme chez ROCCAT. Tout de noir vêtu, il dispose d'un design sobre et efficace. Il n'y a que le « gros chat » du logo de la marque ROCCAT sur le côté pour le distinguer des autres casques. Quand on le prend en main, c'est une autre histoire. Le fait que les coussinets d'oreilles ne soient pas fixes mais ajustables sur l'axe Y permet de les positionner parfaitement à la forme du crâne, le genre de petit détail qui change tout. Et sur le même registre, le micro est détachable, ce qui règle définitivement la question de l'encombrement.

On revient aux coussinets, dont le rembourrage en mousse à mémoire de forme passe très bien pour les joueurs avec des lunettes. Le rembourrage est doté d'une zone plus molle pour les branches de lunette. Sur l'oreillette de gauche, on retrouve trois boutons pour respectivement régler le volume du son, le volume de retour de la voix pour s'entendre parler et ajuster le volume en conséquent, puis un dernier pour activer le micro. Au passage, j'aurais apprécié une indication visuelle pour me préciser si le micro est actif ou non. Un arceau métallique léger se charge de relier l'ensemble, tandis que le bandeau rembourré se charge d'ajuster le poids du casque sur le haut de la tête. Il faut retenir que le confort est bien au rendez-vous même pour de longues sessions, ce qui est l'essentiel en la matière.

Du côté technique, le casque 7.1 Air propose un son Surround 7.1 qui est devenu pour moi une caractéristique indispensable depuis que mes oreilles y ont goûté. L'immersion dans un environnement en 3D prend bel et bien une nouvelle dimension avec ce niveau de son. Et dans les options du casque, la fonctionnalité Superhuman Hearing® permet aux joueurs de détecter tous les sons dans le jeu et d'en mettre en avant pour avoir un avantage sur les autres. Le casque utilise également la technologie Stellar Wireless de ROCCAT pour une connexion sans fil fiable présentée comme aussi bonne qu'une connexion câblée, ainsi qu'une batterie longue durée, d'une utilisation moyenne de 24 heures. Le microphone haute sensibilité et haute performance TrueSpeak assure une communication claire entre coéquipiers en veillant à ce que la voix du joueur soit la même dans les jeux que dans le monde réel.

Roccat Swarm

Par l'intermédiaire du logiciel ROCCAT Swarm, il est possible de pousser très loin les réglages du son, ou de se reposer sur les réglages préétablis en fonction du genre de jeu. De même, différents paramétrages permettent de jouer sur les filtres pour améliorer à la fois la qualité du son mais aussi du micro. Petit bonus, des voix magiques permettent d'amuser la galerie. Différents profils peuvent être sauvegardés pour s'y retrouver rapidement. Il est également possible de régler les éclairages, avec plusieurs animations proposées. N'étant pas un adepte des illuminations de Noël, j'ai tout simplement coupé l'éclairage, tout en étant satisfait de pouvoir le faire. L'utilisation de ce logiciel -- également valable pour les autres produits ROCCAT -- est intuitive et accessible, ayant réussi moi-même à l'exploiter. Le casque modèle Elo 7.1 Air est disponible au prix public conseillé de 99,99 €.

Pour ceux souhaitant comme moi rester branché, le casque Elo 7.1 USB embarque également des transducteurs de 50 mm en néodyme pour renforcer les apports d'un son Surround 7.1. Les différences essentielles sont donc au niveau du câble avec prise USB mais surtout par rapport au prix, le casque Elo 7.1 USB étant disponible au prix public conseillé de 69,99 €.

Dernière proposition de la gamme Elo, le casque Elo X Stereo va plutôt intéresser les joueurs installés sur plusieurs plateformes, la prise jack de 3,5 mm permettant de passer facilement du PC aux consoles, en passant par les appareils mobiles. Toujours doté de transducteurs de 50 mm, il produira par contre du son stéréo et non 7.1, un cran en dessous des deux autres casques de la gamme même si le casque embarque lui aussi les technologies Turtle Beach précédemment citées . Il dispose également du même arceau en métal auto-ajustable, des coussinets en mousse à mémoire de forme et d'un microphone antibruit amovible. C'est le casque le plus abordable de la gamme, vendu avec un répartiteur audio pour PC et disponible au prix public conseillé de 49,99 €.

Le clavier RGB mécanique compact Vulcan TKL

ROCCAT Vulkan TKL

Le Vulcan TKL est le nouveau clavier RGB mécanique compact de la marque ROCCAT, disponible en deux versions si certains veulent la jouer Pro avec des touches optiques. Sobre et épuré, ce clavier brille d'autant plus par l'effervescence de son éclairage. On peut considérer ce modèle comme un intermédiaire entre le clavier classique et le modèle mini comme le Razer Huntsman Mini précédemment testé. Seul le pavé numérique est retiré ici, pour disposer d'un clavier de 36 cm de long et large de 13 cm. Le gain de place est certes plus réduit, mais permettant de conserver plus de polyvalence que les modèles encore plus compact. L'intérêt reste de libérer de la place sur le bureau, donc plus ou moins pertinent selon les besoins de chacun.

Le Vulcan TKL est équipé des touches ROCCAT Titan Speed, revendiquant une vitesse 30 % plus rapide que les interrupteurs mécaniques standards. Le clavier est renforcé par une couche d'aluminium, alors que les touches revendiquent un cycle de vie de 50 millions de pressions. On n'échappe pas au doux son caractéristique des claviers mécaniques, un vrai plaisir pour ses coéquipiers quand on ne règle pas correctement son micro. Même si j'en fais des caisses, on est dans la moyenne en terme de bruit pour un clavier mécanique. Et pour le plaisir de son entourage, il est également possible d'associer des sons aux touches.

Toujours avec le logiciel ROCCAT Swarm, il est également envisageable de jouer avec les éclairages parmi plusieurs différentes configurations. Et cela peut aller loin en terme d'effets, du serpentin au battement du coeur qui rendent plutôt bien. En terme de programmation, on peut miser sur de nombreuses associations avec des raccourcis préprogrammés pour certains jeux ou créés sur-mesure par le joueur.

En terme de ressenti, le Vulcan demande un peu d'adaptation par rapport à un clavier classique, notamment pour s'habituer au toucher. Je reste toutefois gêné par le petit jeu d'un millimètre quand on laisse traîner le doigt sur le haut de la touche. Mais on s'habitue aussi rapidement à sa vitesse de frappe et surtout son efficacité. Visuellement, il fait son petit effet en particulier dans l'obscurité. Le Vulcan TKL est disponible au prix public conseillé de 129,99€.

Le tapis de souris Sense AIMO XXL

Je vais évoquer le cas du tapis de souris Sense AIMO XXL pour « faire la totale », même si je suis pour ma part assez dubitatif par rapport à ce type de produit que je n'ai donc pas testé. Il s'agit de la déclinaison XXL du tapis de souris Sense AIMO de ROCCAT, d'une taille de 900 x 400 x 3,5mm. L'expérience est censée être immersive et lumineuse car en effet, sa surface en tissu souple est entourée de bordures de lumière RGB rayonnante comprenant deux zones programmables. C'est surtout sur ce dernier point que je me pose des questions existentielles. Mais car tous les goûts sont dans la nature, le Sense AIMO XXL est disponible au prix public conseillé de 59,99 € pour les joueurs attirés par la lumière.

La souris ambidextre Kova AIMO

ROCCAT  Kova AIMO

On va compléter l'ensemble avec la souris Kova AIMO, qui se distingue notamment par le fait qu'elle est ambidextre, s'adressant autant aux droitiers qu'aux gauchers. Ce n'est pourtant pas ce qui m'a intéressé, ayant la chance d'être droitier comme le commun des mortels. Il faut toutefois noter que cela n'impacte pas négativement la prise en main de la bête, qui pèse au passage 99g. L'attrait principal a été pour moi le nombre de boutons, douze en jouant sur la molette qui est mon compromis recherché entre la souris classique et les modèles pour les poulpes. On en compte trois de chaque côté, dont deux débordant en haut pour mieux faire glisser le bout du doigt en claw grip ou finger tip. Parmi eux, les deux boutons situés au milieu sur les côtés sont pensés avant tout pour une utilisation ambidextre de la souris. En tant que droitier, il m'est donc difficile d'accéder facilement aux deux boutons sur le coté droit, si ce n'est avec l'annulaire. On peut oublier ces boutons si l'on joue palm grip.

La souris Kova se distingue par son design, me rappelant la version moderne de la Batmobile. Mon essai m'a clairement convaincu, et je ne pense pas pouvoir repasser sur un modèle disposant de moins de boutons. Et comme les autres produits, il est entièrement personnalisable via l'interface dédiée. On gagne en confort à pouvoir disposer facilement de ses macros et de les faire passer en quelques clics du clavier à la souris, d'un jeu à l'autre. Il faut également prendre en compte la fonction Easy-Shift [+] permettant d'attribuer une fonction secondaire à chacun des boutons, à laquelle on accède en restant appuyé sur le bouton dédié. Au passage, le temps de réponse est de 1 ms, avec un capteur Pro-Optic allant jusqu'à 7000 dpi, ce que l'on peut régler avec une précision certaine. Et pour pousser le bouchon très loin, elle peut encaisser une accélération jusqu'à 20 G.

Conclusion

Entre le clavier Vulkan TKL et la souris Kova en passant par le casque Elo 7.1 USB, on peut dire qu'on dispose d'un ensemble cohérent, robuste et efficace. Sans forcément se démarquer de la concurrence haut de gamme, le clavier Vulcan TLK est un clavier mécanique sobre et efficace, mais surtout sur-mesure selon vos besoins. La souris Kova sort du lot, répondant presque exactement à mes besoins. Je salue les choix en terme d'ergonomie et de design, ainsi que la suite logicielle ROCCAT pour personnaliser ses périphériques à son bon vouloir. C'est surtout l'ensemble des petits détails et leurs finitions qui permettent à ces produits de se distinguer de la concurrence et d'imposer une marque.

Réactions (1)

Afficher sur le forum