Test de la Lexip Neptunium Alpha Np 93 - A vos souhaits !

Pour une fois, messieurs dames, on vous parle d'un produit français. On aurait aimé dire franco-français, mais bon cette nouvelle souris utilisant la céramique est fabriquée en Chine. Découvrez avec nous le dernier produit de Lexip. 

Np93-alpha-pack-sans-fond.png
Ce n'est pas tous les jours qu'on a l'occasion de découvrir totalement une marque dans le domaine du périphérique info, aussi on va vous glisser quelques mots sur Lexip en amont de la présentation de leur dernier bébé. Lexip, c'est une marque française (presque cocorico) d'accessoires informatiques qui s'est donné pour mission de fournir des périphériques informatiques haut de gamme qui dépassent les limites des capacités d'interaction des produits existants sur le marché. La marque s'était déjà fait remarquer l'an passée avec une campagne Kickstarter couronnée de succès pour son premier modèle de souris, la Pu94, qui offrait des innovations vraiment inédites (avec notamment un stick pour votre pouce et le corps de la souris qui bascule sur une base fixe) sur le marché de la souris et faisait souffler un vent de fraîcheur sur le marché en raflant de nombreux prix, y compris au concours Lépine !

 C'est au tour de la petite soeur, la Lexip Neptunium Alpha Np 93 d'être passée au crible sur JeuxOnLine, et comment vous dire, dès le premier contact, on a eu une sensation bizarre.

Ce qu'on a aimé

La sensation céramique

"What the actual fuck!" furent littéralement nos premiers mots au moment du déballage de la souris et de sa première prise en main. Tout juste livrée par un livreur qui avait dû parcourir les rues relativement froides de Berlin pendant quelques heures, la souris était tout bonnement glaciale dans notre paume. C'était carrément bizarre, à défaut d'autres mots. Le revêtement est extrêmement doux au toucher, et c'est vraiment un plaisir que de la manipuler.

Les patins en céramique

Que de céramique, nous direz-vous, mais force est de constater que c'est un matériel totalement dingue sur une souris. Les six patins répartis sur la souris assurent une glisse impeccable sur un tapis digne de ce nom. A priori, un des vantages principaux sera sans nul doute une durée de vie accrue : on nous promet pas moins de 1 500 kilomètres. A titre personnel, on a préféré éviter de l'utiliser sur un tapis rigide ou à même le bureau. C'était peut-être psychosomatique, mais on les trouvait un peu plus bruyants sur une surface rigide que les patins plastiques d'une Razer par exemple et on a tous en tête les céramiques de Grand-Maman qui étaient sacro-saintement fragiles. Les traumatismes de la jeunesse, hein... À noter que les patins sont en vente séparément pour environ 10 euros sur le site du fabricant et vous pouvez les utiliser sur votre souris en sus de ceux fournis par votre fabricant habituel, ou pour remplacer ceux d'une souris en fin de vie.

Le joystick pollicial (oui, j'ai aussi appris un mot)

Le gros point d'interrogation, et sans doute le truc le plus amusant qu'on ait vu sur une souris ces dernières années. On pensait que ce serait assez gadget et au final, un peu à la manière de la Naga il y a quelques années, c'est une innovation à laquelle on prend rapidement goût et dont on a du mal à se passer par la suite. Le premier contact en mode bureautique avec le paramétrage par défaut est très cliché "Mdlol, je peux scroll Reddit 2 fois plus vite que de coutume", mais une fois la souris paramétrée et utilisée en jeu, la réactivité offerte par ce joystick est juste géniale et un tantinet plus intuitive que les touches de la Naga. Les déplacements sont moindres, vous êtes moins à même d'être victime du syndrôme des gros doigts, même si dans un moment de panique, vous maudirez sans aucun doute ce système.

Les poids supplémentaires

La souris pèse 145 grammes par défaut, mais est livrée avec deux sets de poids supplémentaires pour l'alourdir : un tout léger de 3,6g pour les hypers sensibles, et un mammouth de 18g pour les bonhommes qui aiment les souris lourdes. Les poids s'insèrent très facilement dans un emplacement prévu à cet effet au coeur même de la souris : ce n'est pas optimal en matière de personnalisation, car on préférerait peut-être alourdir une partie ou une autre de la souris pour l'adapter à notre utilisation, mais le positionnement assure par défaut un équilibre permanent de la souris pour toutes les mains.

Le prix

Franchement, les gars, du matériel développé en France, innovant et efficace, vendu pour moins de 50 balles, c'est quand même un sacré coup tenté par la société Lexip. Bon, OK, fabriqué en Chine, toussa, on n'est d'accord, mais il en va de même pour la très grande majorité des constructeurs donc c'est un produit extrêmement compétitif. C'est très certainement un des meilleurs rapports qualité/prix qu'il nous ait été donné de voir depuis le début de nos tests sur la section Hardware.

Ce qu'on a moins aimé

L'absence de version gaucher

Oui, on en est réduit à pinailler sur ce point pour trouver quelque chose à redire. La souris n'est prévue que pour les droitiers. C'est particulièrement dommage car le concept du joystick ouvre un très grand éventail de possibilités, notamment à des utilisateurs handicapés. Voilà tout, il faudra que nos amis gauchers s'adaptent encore une fois. Leur apprentissage ne sera qu'un peu plus long, mains nous ne doutons pas qu'ils ne regretteront pas l'effort. Pour avoir essayé, c'est un coup à prendre, parce que l'utilisation du stick à l'annulaire est clairement moins intuitive, mais on s'y fait. Après, bien sûr, si c'est dans un objectif d'utilisation non-dilettante, passez votre chemin pour trouver un modèle spécial gaucher.

Le logiciel

C'est sans doute le point le plus décevant, comme à chaque fois. La prise en main n'est pas simple, et vous suez sang et eau pour changer votre profil ou créer vos premiers raccourcis. Une fois que vous l'avez fait une fois, c'est mieux, mais perfectionner la chose et arriver au résultat que vous souhaitez n'est pas toujours facile.

Crache ta réaction nucléaire, Myrhdin

Hé bien, écoutez, c'est rare, mais ce produit en est la preuve : on peut encore être étonné par une souris. On pensait avoir un peu fait le tour de ce qui se faisait ces dernières années, mais au final, Lexip a pris des vieilles recettes et les a remises au goût du jour, un peu à sa sauce. Le joystick a un petit côté trackball très sympa, et le revêtement céramique est juste... unique ? N'hésitez pas à nous dire si on se trompe.

Très honnêtement, c'est un produit qu'on n'hésite pas à vous recommander, si vous êtes en quête d'une nouvelle souris, performante et à bas prix. Et non, on ne dit pas cela parce que le rétro-éclairage est très limité !

Ce test a été réalisé par Myrhdin avec un périphérique fourni par le constructeur. Sa rédaction n'est le fruit d'aucune transaction financière que ce soit entre le rédacteur ou JeuxOnLine et le constructeur ou les entreprises le représentant.

Réactions (15)

Afficher sur le forum

  • En chargement...

Activités concepteur de produits électroniques
Création Inconnue
Pays d'origine France
Plus d'informations sur Lexip

Que pensez-vous de Lexip ?

1 aime, 0 pas.
Note moyenne : (1 évaluation)
5,3 / 10 - Moyen