Test du clavier CL-750OM de Nacon

Depuis quelques années on entend régulièrement parler d'une société française Nacon, une marque rattachée au groupe Bigben Interactive. Nous avons l'occasion de mettre la main sur l'un de leurs derniers périphériques pour nous faire une idée de l'offre.

Le clavier que nous avons eu entre les mains, le CL-750OM (rien à voir avec le club de foot), fait partie d'une série de périphériques prévue pour une utilisation nomade par des joueurs "professionnels" ou tout du moins nécessitant de se déplacer avec leur matériel. Vendu pour le prix maximum conseillé de 89,90€, ce clavier fut une découverte étonnante mais pas forcément grandiloquente. Nous allons revenir avec vous sur les principaux atouts et défauts de ce clavier.

Ce que l'on a aimé

L’aspect compact du clavier

PCCL 750OM LF02

On le disait, le CL-750OM a été pensé pour les joueurs ayant besoin de se déplacer ou de jouer "mobile" assez régulièrement pour justifier l'achat d'un clavier dédié à ce seul aspect de leur vie de joueur. Pour cela Nacon a développé un modèle très resserré sans pavé numérique (89 touches) qui fait un peu moins de 30 cm de long. Le clavier est aussi livré avec un repose-poignets et un câble amovibles pour faciliter son transport: c'est très gadget, mais dans les faits, il est vrai que ce clavier ne prend quasiment pas de place et tient sans encombre dans n'importe quel sac ou valise. Même les pieds du clavier ont été pensés pour se rétracter et se déployer en un instant et offrir plus de mobilité. C'est un sacré argument de vente que d'avoir mis des ressorts dans les pieds de support de son clavier.

Le look et le poids

Toujours concentré sur l'approche nomade, Nacon a opté pour un design très sobre et efficace : le revêtement plastique noir mat n'est certes pas spectaculaire, mais fait en sorte que le clavier passe partout. L'ensemble n'est donc pas vraiment salissant, et offre surtout des performances intéressantes en terme de poids étant donné qu'il semble extrêmement léger. Notre balance de précision étant décédée au moment du test, on ne pourra donc que vous demandez de nous croire sur parole puisque l'information n'est pas disponible sur le site officiel du clavier.

La sensibilité de la frappe

CL75002

Concernant la frappe, Nacon a opté pour des switches opto-mécaniques Blue : un choix très classique, qui permet une frappe rapide et qui offre une distance d'activation très courte en plus d'un bon rebond. C'est vraiment un bon clavier pour tous ceux qui adorent spammer leurs touches pour lancer leurs compétences ou straffer au millième de seconde près.

La barre Espace du CL-750OM est coupée en deux parties, ce qui étonne au prime abord. On aurait pu applaudir des deux mains parce que sur le papier, l'idée est loin d'être mauvaise : en réduisant la taille du bouton et en multipliant les interrupteurs, on rapproche le pouce de l'interrupteur, ce qui entraîne une frappe plus directe et plus franche. Sauf que, sur ce clavier réduit, et bien, notre position naturelle de frappe faisait que notre pouce frappait pile entre les deux moitiés de la barre, appuyant sur les deux à la fois, ce qui était particulièrement contre-productif. Mais bon, avec un peu de pratique et dans une optique de jeu pure et simple, cela ne prêtait plus vraiment à conséquence.

Petit plus agréable, le constructeur vous fournit de quoi ajuster votre clavier à vos désirs : Nacon fournit avec son clavier pas moins de six interrupteurs supplémentaires, cette fois des Brown (linéaires si je ne m'abuse), avec les pinces nécessaires. C'est pas forcément l'opération la plus simple, mais si vous voulez ajuster un peu vos sensations sur le clavier, ils ont au moins le mérite de vous proposer une solution pour se faire. 

Ce que l'on a moins aimé

Le volume sonore de la frappe

Il se trouve que le premier endroit dans lequel nous testons tous nos claviers est notre espace de travail. Et autant vous dire que ce clavier de Nacon a fait forte impression auprès de mes collègues. Et non, ce n'était pas du tout en bien. Elles ont pourtant l'habitude de m'entendre tester des claviers mécaniques, mais le volume atteint par ce clavier a dépassé tout ce qu'elles ont vécu jusqu'à présent. Et pourtant nous en avons eu quelques-uns entre les mains depuis nos débuts dans le test de matériel. Le fait que dans une utilisation purement bureautique de ce clavier est clairement à proscrire tant il est bruyant. Nul doute que dans le cadre d'une utilisation gaming avec bonnes enceintes ou casque, cela ne posera pas de problème.

Cependant, pour donner une échelle de valeur (notamment à ceux qui suivraient nos aventures sur la JOL TV), le Black Widow Ultimate utilisé pendant nos streams pointe à 65 décibels de moyenne sous nos frappes. Le CL-750OM, dans le même cadre, a fait des pointes dans les 82 décibels, avec une moyenne à 75... C'est vous dire s'il est bruyant, au point qu'il en est impossible de mettre en place une noise gate efficace pour le bloquer dans le cadre d'une retransmission. 

Quand on considère son optique nomade, il était effectivement logique que cet aspect sonore soit devenu complètement secondaire puisque dans un cadre d'utilisation aussi bruyant que peut l'être une compétition ou une réunion de jeu en réseau, le volume sonore du clavier sera complètement noyé dans le bruit ambiant. Cependant cela cantonne donc ce clavier a un rôle de backup ou de solution exclusivement mobile puisque pour toute autre utilisation que le jeu, il risque fort d'être bien trop bruyant pour vous ou votre entourage. Si vous voulez vous faire sortir manu militari de votre appartement, c'est un très bon choix.

Le revêtement de certaines touches

PCCL 750OMFR ZOOM01

Initialement, on a trouvé l'idée pas bête, mais on a vite fini par se rappeler de mauvais souvenirs de nos étés passés à travailler dans un cybercafé équipé de souris avec un clavier sur leur tranche... Les touches ZQSD ainsi que les barres d'espace sont légèrement différentes du reste du clavier, que ce soit par leur couleur turquoise ou leur texture striée qui sont sensées vous permettre de les retrouver plus facilement au cœur de l'action et ainsi de réajuster votre position sur le clavier.

Le problème, dans notre expérience, c'est que ces textures ont tendance à être de véritables nids à poussière ou autres substances dès lors que l'utilisation devient intensive ou que les conditions deviennent plus difficiles, voire plus chaudes. Si vous avez bossé dans un espace qui demande d'entretenir du matériel informatique, vous saurez de quoi l'on parle. Vous savez cette espèce de pâte brunâtre faite d'un mélange de peau morte et de sueur incrustée entre les boutons de votre souris ? Allez, ne faites pas les innocents, vous savez pertinemment de quoi on parle. Toujours est-il qu'on voyait déjà bien la même chose arriver entre les stries de ces touches. Les touches sont amovibles, certes, et donc plus facile à nettoyer, mais toujours est-il que ce n'était pas forcément une riche idée de rajouter une couche d'entretien.

Le repose-poignet

CL75001

L'abus de temps d'écran est dangereux pour la santé et il en est presque la même pour l'abus de temps de clavier vous diront vos poignets. Le temps que nous passons devant nos écrans et sur nos claviers nous pousse à avoir besoin d'un repose-poignet pour assurer une ergonomie de notre frappe et de la position de nos bras. Le problème est que le repose-poignet fourni avec ce clavier est proche d'être totalement inutile. En effet, il est tellement petit que votre poignet a très peu de chances de reposer vraiment dessus. L'idée d'avoir un repose-poignets amovible, si elle n'est pas nouvelle, reste toujours agréable surtout dans cette optique nomade, mais l'on aurait sans doute préféré travailler avec un repose-poignet un peu plus volumineux d'autant plus s'il n'est qu'optionnel.

Petite particularité qui pourrait se révéler intéressante pour ceux qui ne se laisseraient pas rebuter par son étroitesse : le repose-poignets se divise en 2 parties, qui se fixent via des rainures au cadre principal et qui permettent donc de transporter le clavier très facilement une fois qu'elles en ont été détachées.

Encore du rétroéclairage

Ce clavier propose, comme il est désormais de coutume, une solution de rétro-éclairage à X millions de couleurs (16,8 si vous voulez vraiment le savoir) qui est gérée par un logiciel propriétaire que vous devrez installer pour contrôler le clavier.

On vous voit d'ici venir : "Non mais c’est de la merde, ça pompe des ressources pour rien !" Et oui, vous auriez bien raison.

Le fait est que ça devient de plus en plus ennuyeux que la grande majorité de l'offre clavier gaming soit rétro-éclairée juste parce que les gamers veulent des claviers multicolores, il semblerait. Qu'on nous apporte les dits gamers histoire de voir qui sont les énergumènes en question.

On sait que certaines marques en ont fait leur marque de fabrique (oui, vous savez, notamment celle qui payent nos vacances aux Maldives et le fuel du yacht de Mind), mais c'est assumé, c'est voulu et c'est devenu même traditionnel pour elles. Mais pour une marque qui n'a pas pignon sur rue, il serait peut-être bon de se lancer sur un créneau un peu plus sobre pour justement se démarquer ?

Après, en soit, le rétro-éclairage fonctionne bien, rien à redire. Le logiciel fourni est facile d'accès et permet facilement de désactiver très simplement des touches ou combinaisons sensibles pour empêcher toute fermeture du jeu ou retour à Windows malencontreux.

Crache ton Emmanuel, Myrhdin

En soi, ce clavier de Nacon a rempli l'objectif qu'il s'est fixé.

On ne peut nier qu'il est vraiment facile à transporter. Grâce à son câble amovible et à son repose-poignets à clipser divisé en deux parties, il offre une solution complète pour le joueur nomade sans pour autant renier sur les qualités de base d'un bon clavier mécanique.

Il est juste dommage que le clavier soit aussi bruyant, ce qui le relègue automatiquement à un usage occasionnel loin de votre maison, à moins que votre espace de jeu soit isolé ou insonorisé. Autre détail important, le repose-poignet est tellement petit que son amovibilité est parfaitement accessoire : avec ou sans, il n'y a quasiment aucune différence.

Ce test a été réalisé grâce à un échantillon fourni par le constructeur et n'est en aucun cas le résultat d'une transaction financière entre JeuxOnLine et le constructeur.



Activités concepteur de produits électroniques
Création 2014 (France)
Pays d'origine France
Plus d'informations sur Nacon

Que pensez-vous de Nacon ?

2 aiment, 2 pas.
Note moyenne : (4 évaluations)
5,0 / 10 - Moyen