Test du Razer BlackShark V2 X : sobriété et efficacité

Le constructeur Razer propose une nouvelle version de son casque BlackShark, passant de l'exubérance à la sobriété. Le Razer BlackShark V2 X se positionne désormais comme un produit sobre et efficace.

Il était un temps où le casque Razer BlackShark permettait de se prendre pour un pilote d'hélicoptère, avec un design aussi particulier qu'aérien. Le Razer BlackShark V2 X se veut bien plus terre à terre, sobre voire même sombre sans une lumière pour se distinguer dans la nuit. Ce revirement en terme de conception demande donc d'oublier le passé, pour mieux se poser la question sur la pertinence du présent.

Tout de noir vêtu, le BlackShark V2 X dispose toutefois d'une note de vert -- caractéristique de le marque Razer -- pour son câble le faisant un peu sortir de sa sobriété nouvellement acquise. Ce produit s'adresse donc aux joueurs aspirant à une certaine discrétion, avec un casque minimaliste en terme de design. Il se compose donc d'un bandeau réglable et rembourré en similicuir, de coussinets d'oreille à mémoire de forme, d'un micro amovible avec une carte son USB, d'une prise jack audio et micro de 3,5 mm avec rallonge pour répartition et de deux boutons pour régler le volume ainsi qu'éteindre le micro.

On décrit le casque

RazerBlackSharkV22020ProductImage2.jpg

On commence par le bandeau, rembourré et entouré de similicuir, dont l'articulation avec les oreillettes s'effectue par le biais de deux tiges métalliques réglables présentes de chaque côté. Le confort va donc se trouver en ajustant ces tiges, pour répartir la pression exercée sur le haut du crane et les côtés. S'il est appréciable de pouvoir régler les tiges au millimètre près, j'aurais préféré disposer de crans pour les bloquer et ne plus y retoucher par inadvertance. Je conserve une préférence pour les modèles de casque avec un bandeau flexible présent en plus d'un arceau, ou peut-être plus de rembourrage du côté du BlackShark.

On descend jusqu'aux oreillettes, avec assez de place pour y glisser une oreille, assorti de coussinets à mémoire de forme qui m'ont toutefois laissé aucun souvenir. Cela reste confortable avec des lunettes tout en proposant une certaine isolation sonore, qui a toutefois ses limites comme le me rappelle au moment où j'écris ces lignes un marteau-piqueur dans la rue. L'image est certes extrême mais on ne choisit pas les dates des travaux dans son quartier. Le similicuir présent à l'extérieur des oreillettes laisse la place à du tissu à l'intérieur, résultat assez confortable. Les deux boutons pour régler le volume et couper le micro sont sur l'une des oreillettes, allégeant le câble au passage. Le point négatif est que l'on ne peut pas savoir d'un coup d'oeil si le micro est branché.

On arrive au bout du bout, à savoir le micro qui se présente au bout d'une tige flexible. Il se présente comme disposant d'un système avancé antibruit passif, permettant de dégager la voix des potentielles nuisances sonores extérieures. Une carte son USB supplémentaire propose des commandes avancées pour le micro. Un embout en mousse supplémentaire peut être ajouté pour affiner encore la clarté du message.

On allume le casque

RazerBlackSharkV2X2020Image2v2.jpg

Le casque allumé, on fait connaissance avec l'un des principaux arguments du BlackShark V2 X, la qualité du son. Les haut-parleurs audio 50 mm, compatibles avec les sources stéréos 5.1 et 7.1 ont un nom qui en jette, le Razer TriForce Titanium. Avec des membranes revêtues de titane, il s'agit de séparer les fréquences audio permettant un réglage individuel des aigus, des mediums et des basses. Le tout est compatible avec la technologie THX Spatial Audio -- si le jeu est conçu avec --, formant un paysage sonore à 360 degrés pointu.

C'est le moment de raconter une blague, l'histoire d'un casque nécessitant d'activer en ligne ses options et notamment le son 7.1. Le test ayant été effectué sur du matériel de prêt, je n'ai pas pu l'activer et vérifier tout le paragraphe précédent, décrivant le principal argument du casque.

On donne les caractéristiques techniques

Ecouteurs

  • Bande de fréquence : 12 Hz - 28 kHz
  • Impédance: 32 Ω @ 1 kHz Sensibilité (@1 kHz) : 100dBSPL/mW,1KHz
  • Pilote : conducteur dynamique personnalisé de 50 mm
  • Diamètre interne de l'oreillette : 65 x 40 mm
  • Type de connexion : 3,5 mm avec carte son USB
  • Longueur du câble : 1,8 m
  • Poids approximatif : 262g / 0.6lbs
  • Coussinets d'oreille ovales : coussins en mousse à mémoire de forme respirante

Microphone

  • Bande de fréquence : 100Hz-10KHz
  • Rapport signal/bruit : 60dB
  • Sensibilité (@1kHz) : -42dB V/Pa,1KHz
  • Prise de son : Unidirectionnel

Contrôles sur les oreillettes

  • Réglage du volume (haut et bas)
  • Activation/désactivation du micro

Utilisation Audio

  • Utilisation de l'audio : Appareils avec prise audio de 3,5 mm
  • Utilisation de l'audio + carte son USB : Appareils avec port USB

On conclut sur le casque

Compatible avec les PC, Mac, PlayStation 4, Xbox One, Nintendo Switch et les smartphones, le Razer BlackShark V2 X est un produit sobre et efficace, sans être parfait, le tout pour un prix de 69,99 euros. Le constructeur a bel et bien revisité son modèle de casque BlackShark, même si je ne suis pas allé au bout du test comme précisé précédemment. Le concept d'activer en ligne le son 7.1 me laisse légèrement dubitatif, voire sans voix si je pouvais me permettre le jeu de mots.   

Réactions (0)

Afficher sur le forum

Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Activités Aucune
Création 1998
Pays d'origine États-Unis d'Amérique
Plus d'informations sur Razer

Que pensez-vous de Razer ?

12 aiment, 13 pas.
Note moyenne : (27 évaluations)
5,1 / 10 - Moyen