Test de la Mad Catz R.A.T. 4+, la petite souris de la famille

On vous présentait il y a quelques semaines la Mad Catz R.A.T. 8+. Aujourd’hui, on se penche sur le cas de sa petite soeur, vendue pour un prix encore un peu plus milieu de gamme, toujours avec une tête de transformer mais avec quelques fonctionnalités en moins.

On vous prévient, le test va être assez ennuyeux pour ceux qui ont déjà lu celui de la R.A.T. 8+, vu que les différences se résument facilement en quelques phrases. On vous fera un TL;DR à la fin.

Ce qu’on a aimé


Les possibilités de personnalisation


MadCatz RAT 4+ - 71Xmx74Xe5L
Marque de fabrique de chez MadCatz, la souris est bien évidemment personnalisable, mais d’une manière bien plus limitée que sa grande soeur. En effet, ici, pas de pièces alternatives, pas de poids supplémentaires, vous faites avec ce qui est sur la souris, un point c’est tout.

Après, dans l’absolu, la recette marche toujours et vous pouvez adapter la souris à votre main (en agrandissant par exemple la taille du repose-paume) plutôt que l’inverse, ce qui peut vous éviter quelques soucis sur le long terme. Pas de poids au rendez-vous, et vous sentez clairement la différence de l'un à l'autre des modèles, mais en même temps, tout le monde n'aime pas des souris d'un kilo... A chacun ses petits plaisirs pervers, hein.


Les performances tout à fait acceptables


MadCatz RAT 4+ - 71 nVIyZpDL
Peu d’entre vous arriveront à faire la différence, mais la résolution maximale du capteur de la souris est de 7200 DPI, pour un taux d’interrogation de 1 000 Hz, soit la moitié de ce que proposait la R.A.T. 8+.

La différence peut paraître énorme, mais, dans le cadre d’une utilisation bureautique ou de jeu occasionnel, vous seriez bien incapable de faire la différence entre les deux. Il n’y a bien que les joueurs de FPS les plus chevronnés pour sentir la différence et privilégier le meilleur capteur. Et encore… On est en droit de se demander si ce n’est pas principalement pour montrer qu’ils ont la plus grosse.


Ce qu’on a moins aimé


Une glisse un peu moins précise


MadCatz RAT 4+ - 71NNgCZH2mL
Et on est bien incapable de vous dire pourquoi. Peut-être le poids un peu plus léger que sur la 8 ? Toujours est-il que avec ou sans tapis, la glisse de la 4 était bien moins précise que celle de sa grande soeur. Peut-être que les patins sous la souris sont un peu plus fins ? Ou dans un autre matériau de moins bonne qualité qui adhère un peu plus aux surfaces sur lesquelles il glisse ?

On n’a pas vraiment réussi à se l’expliquer, et vu qu’on n’a pas pour habitude de démonter au point de les rendre inutilisables les échantillons qu’on nous envoie, on n’a pas pu pousser l’investigation plus loin, mais on préférait vous partager cette impression.


Une sensation très plastique


MadCatz RAT 4+ - 71EwhSu72sL
La R.A.T. 4+ fait extrêmement plastique et donc extrêmement fragile par rapport au modèle supérieur. Les supports pour le pouce et l’auriculaire notamment donnent la sensation d’être beauoucp plus fragiles, ou tout du moins moins robustes que sur la 8+.

Il en va de même pour les touches Précédent et Suivant, situées sur l’arête gauche de la souris, dont le manque de stabilité vous donne l’impression que si vous appuyez trop fort dessus, vous allez enfoncer le bouton dans le ventre de la bête. Ce n’est d’ailleurs peut-être pas une coincidence, mais la 4+ n’est garantie que pour 20 millions de clics, contre 40 pour le modèle supérieur. 


Crache ton raton, Myrhdin


TL;DR pour ceux qui ont déjà lu le test de la R.A.T. 8+: c’est à peu près la même  chose, en un peu moins bien, mais sans doute parce que c’est moins cher, et les différences offrent une expérience tout à fait acceptable pour le commun des mortels.


Dans l’absolu, on trouve peu à redire à l’offre de cette R.A.T. 4+. Elle fonctionne bien et fait ce qu’elle entend faire, et donnera satisfaction à la très grande majorité des joueurs, avec en plus un design original et évolutif au gré de vos sensations ou en fonction de votre physiologie. Avec ses 90 grammes, elle s’adaptera très facilement à toute pratique, et pour environ 60€ (prix de vente maximum conseillé, mais d’ores-et-déjà obsolète chez bien des revendeurs), elle offre une expérience tout à fait acceptable.


Attention cependant, car le produit a quelques limites et semble, en plus d’offrir une glisse plus rude que la R.A.T. 8+ (certes plus haut de gamme), souffrir de petits soucis de finition ou d’assemblage, peut-être liés au matériau utilisé.


C’est une expérience au demeurant intéressante que l’on vous invite à tester si vous n’avez jamais eu l’occasion de mettre la main sur une souris à ergonomie adaptive.